Précisions

Les grandes lignes…

Le projet consiste d’abord à convaincre le maximum de familles en Bretagne de recueillir les voix de leurs aînés locuteurs de naissance en breton ou gallo. Il s’agit donc d’argumenter sur l’importance de l’enjeu que représente la préservation des langues de Bretagne. Cet argumentaire est en cours de constitution et les réponses au questionnaire nous seront d’un grand profit.

Pour ce qui est de la collecte à grande échelle des voix et des accents des locuteurs de naissance, celle-ci est rendue possible grâce à des appareils désormais d’usage courant (téléphones mobiles). Ces enregistrements (vidéo ou audio) seront à faire à domicile, dans les familles, mais lorsqu’il n’est pas possible de réunir l’interviewer(euse) et l’interviewé(e), des logiciels comme Skype ou Zoom permettent assez facilement de procéder à des enregistrements à distance.

Une très grande liberté sera laissée à la fois sur la forme et sur le fond des entretiens : dans de nombreux cas, nos aînés seront enregistrés par des membres de leur famille ne parlant ni breton ni gallo et qui ne pourront donc pas comprendre leurs paroles… Mais l’important est avant tout que nos aînés s’expriment dans la langue de leur enfance, quel que soit le message qu’ils auront envie de nous transmettre… On n’oubliera pas cependant de leur faire préciser (en français) la teneur de leurs paroles.

Les enregistrements réalisés seront la base d’albums vocaux familiaux. Ces albums seront d’abord écoutés et partagés entre les membre des familles participantes, puis échangés plus largement que dans le cercle familial pour être mis à disposition d’une très vaste communauté. Ils seront également enrichis par adjonction de traductions et de sous-titres.